Bouillotte Sèche

Lorsque l’hiver devient rude ou qu’on a juste besoin d’une source de chaleur, chacun fait recours à ses petites astuces. Certains pensent à augmenter l’épaisseur de leurs couvertures de lit tandis que d’autres optent tout simplement pour des accessoires qui leur serviront de source de chaleur. Parmi ceux-ci, on distingue les bouillottes. Il s’agit généralement de récipients destinés à contenir du liquide ou des éléments secs dépendamment de la préférence de l’utilisateur. Dans ce dernier cas, on parle de bouillotte sèche. Une alternative de plus en plus prisée pour ses nombreux avantages qui serait pour certains, biens plus efficaces que la bouillotte à eau. Voici un tour d’horizon sur la bouillotte sèche.

Qu’est-ce qu’une bouillotte sèche ?

Une bouillotte sèche est un récipient étanche qui intègre des éléments secs pour procurer de la chaleur. Elle est nommée ainsi par opposition à la bouillotte à eau que l’utilisateur doit remplir de liquide chaud ou froid. Son principe de fonctionnement repose sur l’utilisation de composants ayant une grande capacité à emmagasiner de la chaleur pour pouvoir la restituer à l’utilisateur de la bouillotte par la suite. C’est ainsi qu’on utilise le plus souvent la :

  • bouillotte graines d’épeautre,
  • bouillotte graines de lin,
  • bouillotte grains de riz,
  • bouillote seche noyau de cerise.

Ces grains et enveloppes sont réputés pour contenir puis libérer la chaleur accumulée pendant 30 à 40 minutes environ.

Quelle différence entre la bouillotte sèche et la bouillotte à eau ?

La première différence entre la bouillotte à eau et celle sèche est liée aux éléments qui les composent. Dans le premier cas, la bouillotte est remplie d’eau et tient plus longtemps au chaud tandis que dans l’autre, il n’y a aucun composant humide.

La seconde différence concerne la matière de composition des bouillottes. Les bouillottes à eau sont généralement en caoutchouc ou en plastique alors que les options sèches sont pour la plupart conçues en tissu. Ces dernières sont donc des bouillottes écologiques.

Les bouillottes se différencient également sur le plan de l’adaptation. Les modèles secs sont très souples et se déclinent en coussins, en peluches pour enfants, en écharpes et même en ceinture. Ce sont des bouillottes qui s’adaptent donc très facilement à différentes régions du corps. Dans le cas de la bouillotte à eau, sa matière en caoutchouc ou en plastique ne facilite pas la même adaptation.

Quelle graine choisir pour ma bouillotte sèche ?

Pour avoir une bouillote seche maison performante, il est important de bien choisir les graines à y incorporer. À cet effet, certains critères fondamentaux sont à prendre en considération.

La taille des graines ou des légumineuses

La taille de la graine est un élément important à cause de sa capacité à restituer de la chaleur et à s’adapter à votre corps. Tout dépendra de l’usage que vous souhaitez faire de votre bouillotte sèche. Cette dernière sera plus souple et malléable si les graines sont de petite taille. Celles-ci auront une grande capacité de restitution de la chaleur accumulée et se refroidiront plus vite donc. Inversement, lorsqu’elles sont plus grosses, la chaleur est plus longtemps conservée.

Le type de graine

L’idéal est de choisir des graines pleines à l’intérieur pour mieux conserver la chaleur dans votre bouillotte sèche. Parmi les options les plus efficaces, on compte :

  • les céréales (riz, orge, blé, etc.),
  • les noyaux et pépins (pépins de raisin, noyaux de cerise),
  • les petites graines (graines de courge, de lin, de tournesol),
  • les légumes secs (haricots secs, pois chiches, lentilles).

Notez que le riz est très adapté à toute circonstance lorsque vous êtes face à l’embarras du choix. Il est bon marché et est réputé pour mieux restituer la chaleur qu’il en absorbe.

Quels sont les bienfaits de la bouillotte sèche ?

La bouillotte sèche procure une multitude de bienfaits qu’on peut classer en deux catégories à savoir : les vertus thérapeutiques et celles relaxantes.

Vertus thérapeutiques

La Bouillotte sèche apaise les douleurs musculaires et les maux de ventre. C’est notamment le cas de la bouillote seche règle. Pour ce dernier cas, la bouillotte ventre est la plus indiquée. Les propriétés anti-inflammatoires de l’huile issue des graines de lin par exemple, permettent de soulager la douleur en détendant les muscles. Elle est aussi efficace pour soulager des coliques, les cystites ainsi que les dysménorrhées. La bouillotte sèche est également utilisée à froid pour guérir les entorses, les douleurs dentaires et les gonflements.

Vertus relaxantes

Les vertus relaxantes de la bouillotte sèche sont surtout ressenties au cours de son utilisation à chaud. Sa grande capacité à épouser les différentes parties du corps procure un effet de massage et contribue ainsi à la réduction du stress. En période de fraîcheur, elle est parfaite pour réchauffer le lit. La bouillotte seche bebe est un exemple simple. Sa disponibilité en option ceinture permet de l’adapter au nourrisson pour le réchauffer et favorise ainsi son endormissement. La bouillotte sèche favorise également une bonne circulation sanguine lorsqu’elle est apposée à la base des chevilles.

Comment bien choisir sa bouillotte sèche ?

Le choix d’une bonne bouillotte est basé sur des critères fondamentaux. Vous devrez en tenir compte afin d’opter pour la meilleure chaufferette.

La résistance du matériau

Il est conseillé de choisir un matériau capable de résister à la chaleur pour votre bouillotte sèche. La majorité des bouillottes sèches sont confectionnées en tissu. Il faudrait opter pour un tissu assez épais comme le coton ou le lin. La chaufferette que vous souhaitez acheter doit pouvoir garder le plus longtemps possible les graines ou légumineux qu’elle contient au chaud.

Sa facilité d’entretien

Il existe des bouillottes nettoyables en machine à laver et d’autres qui sont uniquement lavables à la main. L’idéal est de veiller à acheter une bouillotte sèche dont l’entretien vous sera facile.

Sa forme

Il est recommandé de choisir une forme de bouillotte sèche simple en fonction de vos besoins. Elle doit être souple et maniable pour épouser parfaitement les régions de votre corps dans le besoin. Pour les enfants, il faudra veiller à ce qu’elle soit de taille réduite pour leur sécurité.

Comment bien utiliser une bouillotte sèche ?

Pour profiter à long terme de votre bouillotte sèche, il vous revient de respecter certaines règles liées à son utilisation. Il s’agit particulièrement du mode de chauffage et du nettoyage approprié.

Comment chauffer sa bouillotte avec micro-ondes ?

Pour faire chauffer la bouillotte sèche aux micro ondes, il vous suffit de la mettre dans l’appareil entre 1 min 30 s et 2 minutes au maximum. L’appareil sera réglé à 800 W. Il est recommandé de placer un verre d’eau dans le micro-ondes pour éviter la déshydratation des graines et permettre une bonne chauffe. Avant son introduction dans l’appareil, il faudra retirer la bouillotte de sa housse.

Comment chauffer sa bouillotte sans micro-ondes ?

Lorsque vous n’avez pas la possibilité de chauffer votre bouillotte sèche au micro ondes, l’idéal est de passer par une méthode écologique. Vous pourrez exposer la bouillotte seche sans micro ondes à une source de chaleur déjà en production comme celui produit par le radiateur. La seconde alternative consiste à la chauffer au four à une température de 80 °C ou de 100 °C.

Concernant l’entretien, la bouillotte sèche peut être lavée à la main et au savon. Dans le cas de la bouillotte seche dehoussable, la housse sera lavée à la machine à une température moyenne de 40 °C et séchée par la suite.